Ginette Séguin, André Bertrand et Monique Langlais, séléectionnés pour les JO de 1956. Langlais, blessée, ne prendra finalement pas part aux Jeux olympiques.

Par Marc Durand

Nous venons de perdre deux légendes du sport en moins de deux semaines. Ginette Séguin (JO 1956), le 21 mai 2019, et André Bertrand (JO 1952 et 1956), le 3 juin 2019. Ce dernier venait de célébrer ses 88 ans deux jours plus tôt. Les deux skieurs olympiques ont été honorés par la Société d’histoire du sport de la capitale nationale en 2017 et 2018 et je suis heureux qu’on ait pu leur remettre le prix Jacques-Amyot.

Marc Bertrand, l’un des fils de André me disait ce matin qu’il lui a présenté son reportage à quelques heures de son dernier souffle, et que ça l’a transporté de bonheur.

Je suis heureux de notre contribution et de l’impact qu’a notre hommage annuel. Le Prix Jacques-Amyot est remis à un athlète du passé toujours vivant et qu’on a généralement oublié. Je vous invite à regarder cet hommage, et de suivre les activités de la SHSCN ici et sur Facebook, pour la mémoire sportive de la région.

Nous sommes bien sur ouvert à toute proposition pour notre hommage 2020.